villes et villages fleuris Commune fleurie

La forge-musée

Forge-Musée
Forge-Musée
Atelier forge
Atelier forge

La forge-musée d’Étueffont présente le lieu de vie et de travail de quatre générations de forgerons, maréchaux-ferrants et paysans : les Petitjean.

Dans un bâtiment du XVIIIème siècle, vous allez voyager à travers le temps et l'histoire d'un métier emblématique.

D’Eugène à César, de 1843 à 1977, les techniques et savoir-faire se sont transmis de père en fils.

Les Petitjean ont exercé leur art de manière différente, chacun s’adaptant à l’évolution de la demande et des techniques ainsi qu’aux évolutions de la société :

- D’un village d’ouvriers-paysans où la forge était une entreprise florissante ;
- en passant par le déclin des affaires face à la mécanisation ;
- puis la diminution de la population agricole ;
- pour finir le départ des ouvriers vers la ville qui conduit à la fermeture définitive en 1977.
 
César Petitjean vend donc ses ateliers et la maison d’habitation à la mairie d’Étueffont, qui, en 1981, en fait un musée, classé Musée de France, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques.

Lors de la visite guidée de la maison d’habitation, vous reconnaitrez certainement des objets que vous utilisez encore…presque dans la même forme ; d’autres ustensiles ont complètement disparus.

Dans la collection d’objets et outils anciens liés au travail du fer, de la terre et du bois, vous découvrirez des techniques qui redeviennent d‘actualité dans une agriculture soucieuse de l’environnement, ainsi que des objets insolites, dont l’utilisation est plus énigmatique. Un jeu de piste (pour groupes, sur réservation) vous fait découvrir ces outils d’une façon ludique.

Le film « Camille le Forgeron », spécialement conçu pour le musée, vous plongera dans le passé - pas si lointain que ça ! – et vous permettra de découvrir le rôle du forgeron dans la vie économique et social d’un village. Par ailleurs, le mode de vie de Camille le forgeron et de sa femme Justine, peu gourmands en ressources et produisant « zéro déchet » donne des exemples qui peuvent toujours être appliqués.

Loin d’être juste une collection d’objets, la forge-musée est un musée vivant, où le savoir-faire du forgeron est encore transmis pendant des stages de forge. Gérée par la Communauté de communes des Vosges du Sud, elle est animée par une association qui, tout au long de l'année, organise des animations, des stages, des démonstrations, …Vous pouvez, par exemple, réserver une démonstration de forge où le forgeron produit un objet de A à Z devant vos yeux tout en expliquant les détails de sa création.

N'hésitez pas à vous renseigner et même à rejoindre l'équipe de bénévoles si l'aventure vous tente !

Contact et informations pratiques :

Adresse : Forge-musée – 2 rue de Lamadeleine – 90170 ÉTUEFFONT
Téléphone : 03 84 54 60 41
Courriel : forge-musee@ccvosgesdusud.fr
 
Visite guidée : 1h30
Accueil de groupes : sur réservation
Accès et accompagnement personnalisé aux personnes à mobilité réduite: ateliers du forgeron et du charron, rez-de-chaussée de la maison d'habitation.
 
 
César Petitjean (à gauche) en compagnie de son frère et de sa soeur
César Petitjean (à gauche) en compagnie de son frère et de sa soeur
Un attelage en attente de ferrage
Un attelage en attente de ferrage

Création de la forge-musée en quelques dates...

Inaugurée le 13 juin 1981 par Jean Pierre CHEVÈNEMENT, alors ministre d'État, et Monsieur MAIRE, Président du Conseil Général, la forge-musée d'Étueffont attire depuis cette date de fort nombreux visiteurs.

Mais de sa conception à sa naissance, le chemin a été relativement long et a duré près de 2 ans. En voici les principales étapes :

  • 7 décembre 1979 : la Commune d'Étueffont, "l'Association Sous-Vosgienne d'Aménagement et d'Animation" (ASVAA), l'association "Outil et vie d'antan" décident, en commun, de créer "un musée des arts et traditions populaires" dans la forge d' ÉTUEFFONT, répondant en cela au voeu du propriétaire, César PETITJEAN, qui avait cessé toute activité professionnelle depuis 1977.
  • 20 février 1980 : la mairie d'Étueffont acquiert pour 150 000 Francs le bâtiment Petitjean avec l'ensemble de l'outillage qu'il contient. Le montage financier retenu est le suivant :
contribution de la commune : 10 000 F
subvention "Outil et Vie d'Antan" : 5000 F
subvention "ministère de l'agriculture": 35 000 F
subvention "contrat de pays" : 100 000 F
  • 1er février 1981 : les lieux sont libérés par le locataire de César Petitjean.
  • à partir de  février 1981 : une équipe de bénévoles (15 villageois dont 3 sont membres de l'association "l'Outil et la Vie d'antan") va travailler à la création proprement dite et à la présention du musée.
  • 11 juin 1981 : accord du service départemental pour l'ouverture au public de toutes les pièces du rez de chaussée et d'une pièce située à l'étage.
  • 13 juin 1981 : inauguration.
Juillet 1981 : l'inauguration
Juillet 1981 : l'inauguration

"Le livre du forgeron"

Cet ouvrage a été réalisé à partir de :

- l’Aide mémoire du guide de la forge-musée d’Étueffont, réalisé par l’association l’Outil et la Vie d’Antan ;

- du mémoire de maîtrise de la forge d’Étueffont-Haut : étude ethno-historique 1831-1985, de M. Francis PEROZ ;

- et du rapport de recherche de Madame Carine SCHUTZ, chargée de recherche ethnologique à la DRAC, Le statut économique, social et symbolique des forgerons et des forges dans le pays belfortain ;

qu’ils en soient remerciés.

Bonne lecture !

 

Nous contacter

1 rue de Rougemont
90170 ÉTUEFFONT
Tél : 03 84 54 60 40
Fax : 03 84 54 69 71

Horaires

Lundi : de 14 h 00 à 17 h 30
Mardi : de 14 h 00 à 17 h 30
Mercredi : de 8 h 30 à 11 h 30
Jeudi : de 14 h 00 à 17 h 30
Vendredi : de 14 h 00 à 17 h 30
Samedi : de 9 h 00 à 12 h 00
Nous situer
Haut de page